Pages Navigation Menu

Porter la voix des élus locaux

Porter la voix des élus locaux

L’annonce surprise et non concertée par Emmanuel Macron, lors de la Conférence nationale des territoires, de diminuer le nombre d’élus locaux témoigne d’une volonté de stigmatiser, une nouvelle fois, ceux qui, au quotidien, agissent avec dévouement, et bien souvent bénévolement, au service de leurs concitoyens. L’État doit au contraire entendre la voix des Maires et des élus locaux qui, forts de leur légitimité, acquise au suffrage universel direct, sont le cœur vivant de la démocratie.

Nous porterons au Sénat la voix des élus locaux, sans oublier d’où nous venons, pour défendre et promouvoir leur rôle, leur action et leur expertise au service de notre République.