Pages Navigation Menu

Pour les communes et les libertés locales, les maires s’engagent

Pour les communes et les libertés locales, les maires s’engagent

Face aux menaces qui pèsent sur les communes, nous, maires et élus locaux des Hauts-de-Seine, avons décidé de nous rassembler pour les élections sénatoriales du 24 septembre prochain, et avons déposé, le 4 septembre, notre liste «Pour les communes et les libertés locales».

Durant le dernier quinquennat socialiste, nos collectivités locales ont été malmenées par l’État : baisse massive des dotations publiques, réforme territoriale sans cohérence, inflation sans précédent de normes administratives… Nos communes exsangues s’interrogent sur leur devenir, et les déclarations du Président de la République, lors de la Conférence nationale des territoires, n’ont fait que renforcer cette inquiétude. C’est une nouvelle purge financière qu’il veut leur imposer (13 milliards € d’économies supplémentaires en cinq ans, suppression de la taxe d’habitation), portant gravement atteinte au principe de libre administration des collectivités, et l’annonce surprise, sans la moindre concertation, de diminuer le nombre d’élus locaux témoigne d’une volonté de stigmatiser, une fois de plus, ceux qui agissent au quotidien, avec dévouement et bien souvent bénévolement, au service de leurs concitoyens.

Ce manque de considération pour les élus et les collectivités territoriales, qui ont pourtant effectué des efforts d’économie sans précédent, alors que l’État continue à creuser ses déficits, est le signe d’une volonté de recentralisation destinée à marginaliser les élus, afin de rendre à l’administration d’État les compétences qui avaient été transférées aux communes à partir des lois de décentralisation de 1982.

Nous nous engageons aujourd’hui, parce que nous voulons faire entendre la voix des élus locaux au Sénat qui, conformément à la Constitution, assure la représentation des collectivités territoriales de la République.

Nous nous engageons parce que nous considérons que l’expertise et l’expérience d’élu local sont essentielles aux missions dévolues au législateur pour relever les défis auxquels nous sommes confrontés et mettre en œuvre les réformes dont notre pays a besoin.

Nous nous engageons parce qu’il nous faut plus que jamais au Sénat des élus ancrés dans la réalité et attentifs aux préoccupations de nos concitoyens, capables de peser face à une Assemblée nationale inexpérimentée et aux ordres du pouvoir.